AccueilArts

Après avoir monté un Fight Club, Brad Pitt rejoint le Sculpture Club

Publié le

par Konbini avec AFP

Pour la première fois, Brad Pitt expose ses sculptures en Finlande, aux côtés du chanteur Nick Cave et de l’artiste Thomas Houseago.

Après avoir monté un Fight Club, Brad Pitt rejoint le Sculpture Club

© The Chosunilbo JNS/Imazins via Getty Images

Après l’acteur, le sculpteur ? Brad Pitt a discrètement inauguré ce week-end en Finlande la première exposition montrant ses sculptures. “C’était excitant et merveilleux”, a dit à l’AFP Sarianne Soikkonen, la commissaire du Musée d’art Sara Hildén de Tampere, la troisième ville du pays nordique.

Pour la première fois, l’acteur de 58 ans “en grande partie autodidacte” a exposé neuf œuvres, dans une exposition commune avec l’artiste britannique de renom Thomas Houseago, mais également un autre débutant célèbre, la star australienne du rock Nick Cave, selon le musée.

Parmi les œuvres de Brad Pitt, un grand panneau en plâtre moulé représentant une fusillade ou encore une série de sculptures en silicone en forme de maison, chacune frappées par des balles de calibres différents, logées dans le plastique.

À la grande surprise d’une Finlande peu habituée aux visites de stars hollywoodiennes, l’acteur a fait une apparition à l’exposition, en compagnie de Nick Cave. “Pour Nick et moi, c’est un nouveau monde et une première représentation. Ça fait juste du bien”, a déclaré l’acteur à la télévision finlandaise Yle, qui ignorait qu’il serait présent. “En ce qui me concerne, il s’agit d’introspection. Il s’agit de savoir où je me suis trompé dans mes relations, où j’ai fait un faux pas”, a confié la star.

L’exposition avait été seulement annoncée comme la première dans les pays nordiques de l’artiste Thomas Houseago, une des figures de la sculpture moderne. La décision du peintre et sculpteur d’inviter ses amis Brad Pitt et Nick Cave a été prise durant la pandémie du fait “d’événements dans la vie personnelle de [Thomas] Houseago”, a expliqué Mme Soikkonen à l’AFP.

À voir aussi sur Konbini :