AccueilArts

Au Louvre-Lens, Enrique Ramírez nous embarque dans un voyage sonore chargé d’histoire

Publié le

par Pauline Allione

Une évasion expérimentale qui offre une bouffée de calme et d’air frais.

Au Louvre-Lens, Enrique Ramírez nous embarque dans un voyage sonore chargé d’histoire

© DR/Louvre Lens

C’est dans la Galerie du temps du Louvre-Lens que le public peut tendre l’oreille à l’installation d’Enrique Ramírez. Conçu comme un voyage sonore en quatre chapitres, L’Outre paysage est une performance qui donne à entendre des lieux à travers une symphonie de sons. Autant d’endroits créés à partir d’expérimentations avec des matériaux et que l’on pourra découvrir les samedis 11 juin et 29 octobre 2022.

C’est pendant le confinement, alors en résidence à la Collection Pinault à Lens, qu’Enrique Ramírez, artiste spécialisé dans les créations sonores, a commencé à concevoir cette œuvre. “J’habitais à côté du Louvre-Lens pendant le confinement, et je pouvais faire peu de choses, donc je sortais et marchais dans le jardin du musée, où j’ai enregistré beaucoup de sons”, retrace-t-il.

Pierres, feuilles, charbon… En expérimentant les sonorités produites par différents matériaux, ce dernier a mis à profit l’oisiveté forcée du début de la pandémie pour concevoir une œuvre intrinsèquement liée à la nature, mais aussi plus largement au nord de la France, qu’il affectionne particulièrement, et au Chili, dont il est originaire.

Un hommage sonore à l’histoire minière

Arrivé en France pour intégrer une formation à l’école du Fresnoy – Studio national des arts contemporains, à Tourcoing, Enrique Ramírez est depuis établi entre Paris et Santiago. C’est par le charbon que celui-ci a choisi de faire un pont entre les deux pays, en référence à l’exploitation minière en France mais aussi au nord du Chili, où les trente-trois mineurs de l’Atacama avaient été secourus après être restés bloqués sous terre lors de l’accident minier de Copiapó, en 2010. “Ces matériaux sonnent, ils ont une vie propre, tout comme le jardin que l’on voit dehors a une vie propre. Tout comme l’histoire”, détaille Ramírez.

Conçue en couches d’expérimentations sonores mixées entre elles, la performance auditive est divisée en quatre chapitres. Elle s’écoute à l’entrée de la Galerie du temps, dont les vitres donnent directement sur le jardin où l’artiste a puisé son inspiration et sa matière première. Apaisant et chargé d’histoire, L’Outre paysage ouvre une fenêtre sur la nature, à appréhender par tous les temps.

La performance sonore L’Outre paysage d’Enrique Ramírez est à expérimenter les samedis 11 juin et 29 octobre au Louvre-Lens. D’autres dates de performance seront annoncées pour 2023.

Konbini arts, partenaire du Louvre-Lens.

À voir aussi sur Konbini :