AccueilArts

Patti Smith et le Soundwalk Collective nous plongent dans l’esprit de célèbres poètes

Publié le

par Pauline Allione

Au Centre Pompidou parisien, l’œuvre immersive et expérimentale explore les voyages d’Arthur Rimbaud, Antonin Artaud et René Daumal.

Patti Smith et le Soundwalk Collective nous plongent dans l’esprit de célèbres poètes

© Satya Crasneanscki

C’est sur un vol Paris-New York que la musicienne états-unienne Patti Smith rencontre Stephan Crasneanscki. De ses conversations avec le créateur du collectif de sons expérimentaux Soundwalk Collective – qu’il forme avec Simone Merli – et de cette amitié liée dans les airs, naîtra une exposition : “Evidence”.

Spécialement conçu pour le Centre Pompidou, ce montage sonore et visuel explore un point d’intérêt commun aux deux artistes : les voyages et pérégrinations des poètes français Antonin Artaud, René Daumal et Arthur Rimbaud. Comme une sorte de carnet de voyage expérimental et multidisciplinaire, “Evidence” embarque le public dans une quête poétique et spirituelle.

Imaginée par Patti Smith et le Soundwalk Collective, dont le travail artistique lie l’anthropologie, l’ethnographie et la psychogéographie et nécessite de longs voyages d’investigation et d’observation sur le terrain, l’exposition réunit des sons, films, photographies, dessins originaux, objets. Cette œuvre propose au public de voyager sur les traces des célèbres poètes, qui considéraient tous trois la mise en perspective offerte par la découverte de nouveaux horizons comme un élément central de leur création.

Soundwalk Collective : Stephan Crasneanscki, Simone Merli. (© Vanina Sorrenti). Patti Smith. (© Jesse Paris Smith)

À voir aussi sur Konbini

Sur les traces de la poésie

“Sur les traces d’Arthur Rimbaud, l’aventurier-poète, Stephan est parti pour Harar [en Éthiopie, ndlr], la ville sainte de l’Islam, puis sur les hauts plateaux d’Abyssinie. Il en est revenu avec des images, des films, des enregistrements, me rapportant ainsi les preuves [‘evidence’ en anglais] de ces lieux sacrés, qui m’ont permis de créer une l’atmosphère et d’entrer en communication avec Rimbaud en Abyssinie”, détaille Patti Smith au sujet des débuts de cette collaboration.

Inspirée par le matériel rapporté par son collaborateur, la musicienne donne vie à leur deuxième album Mummer Love, premier opus d’une œuvre expérimentale en trois actes. Cet album fait suite à un premier disque sur la mort de la chanteuse allemande Nico, Killer Road.

INDIA – Vera. (© Stephan Crasneanscki)

Après Arthur Rimbaud, le duo, poussé par le désir de prolonger cette exploration métaphysique, se concentre sur Antonin Artaud. Le créateur de Soundwalk Collective se rend cette fois dans le Copper Canyon en Sierra Tarahumara au Nord du Mexique, là où le poète avait consommé du peyotl, une plante réputée pour ses propriétés enthéogènes, psychotropes et hallucinogènes, dans le cadre d’un rituel.

“Tandis que Stephan réunissait différentes composantes sonores dans cette région pleine de dangers, je restais à New York, où je me livrais à l’étude. Le sol de ma chambre était recouvert de livres, de croquis, de photographies, tandis que je méditais sur la danse extatique et déchirante du peyotl, m’imprégnant de la voix étrangement poignante, viscérale d’Artaud”, poursuit la poétesse.

ETHIOPIA – La Maison de Rimbaud. (© Stephan Crasneanscki)

Une exploration artistique et spirituelle

En hommage au poète René Daumal, Stephan Crasneanscki se rend ensuite sur la Nanda Devi, la plus haute montagne entièrement connue d’Inde, dont le nom signifie “déesse de la Félicité”. Parallèlement à ce voyage, Patti Smith se plonge dans ses traductions de textes sanskrits et Le Mont Analogue, roman inachevé de Daumal.

Dans le sillon de leurs poètes préférés, Patti Smith et Stephan Crasneanscki donnent vie à Perfect Vision, un triptyque d’albums enregistrés au cours de ces trois voyages. Chacun des disques, rythmé par la voix de Patti Smith, a vocation à nous faire voyager en Éthiopie, en Inde et au Mexique, dans les pas de ces trois figures majeures de la littérature française.

C’est sur la base de cette création musicale que le duo conçoit “Evidence”, qui lie ces pérégrinations sonores aux créations et preuves d’existence récoltées lors de leurs pèlerinages à travers le globe. Autant de fragments de vie qui, mis bout à bout, offrent un témoignage et une perspective unique sur la vie, l’œuvre et l’inspiration de Rimbaud, Artaud et Daumal.

“Evidence”, de Soundwalk Collective et Patti Smith, est visible jusqu’au 23 janvier 2023 au Centre Pompidou, à Paris.

Konbini arts, partenaire du Centre Pompidou, Paris.