AccueilArts

Sur TikTok, des faux Banksy excitent le monde de l’art

Publié le

par Lise Lanot

La propriétaire des œuvres en question rapporte avoir reçu des offres montant jusqu’à 25 000 dollars.

Sur TikTok, des faux Banksy excitent le monde de l’art

En novembre 2021, la New-Yorkaise Colleen Alexander causait du grabuge sur TikTok en partageant une série de vidéos où elle racontait être tombée sur un stand de pochoirs dont le style lui rappelait celui de Banksy.

Après un rapide échange avec un homme mutique et cagoulé, la jeune femme avait acheté deux œuvres pour 60 dollars chacune (soit un peu moins de 55 euros), se rappelant qu’en 2013, Banksy avait décidé de s’installer sur un coin de trottoir près de Central Park pour vendre ses réalisations à la sauvette.

@colalex

Maybe I fell for an elaborate tourist trap, or maybe I made the best decision of my life ##banksy ##art

♬ original sound - Colleen

L’histoire de Colleen Alexander avait tenu en haleine ses abonné·e·s et donné lieu à nombre d’articles de presse et de commentaires s’écharpant sur l’authenticité “banksienne” des œuvres. Près de deux mois plus tard, et malgré le fait que le vendeur du métro lui ait demandé de prendre en photo le numéro de série de la peinture ainsi qu’un portrait d’elle la tenant dans la main (un processus exigé par le site de Banksy), la jeune femme n’a pas eu de nouvelles concernant la certification de ses travaux.

Il semblerait donc que les deux pochoirs en question ne soient pas l’œuvre du célèbre street artiste et Colleen Alexander ne s’en cache pas. Pourtant, sa verve et l’émulation qu’elle a créée autour de son histoire semblent avoir convaincu plusieurs collectionneur·se·s de la valeur des pochoirs. La jeune femme a confié à Annie Armstrong, journaliste chez Artnet, qu’on lui avait proposé jusqu’à 25 000 dollars (plus de 22 000 euros) pour chacun des travaux.

D’autres personnes lui auraient même proposé plus de 200 dollars pour qu’elle aille leur acheter un nouveau pochoir auprès du même vendeur. Surprise par ces offres pour des œuvres très probablement fausses, Colleen Alexander n’est cependant pas décidée à les accepter, affirmant que la valeur de ces travaux résidait dans l’excitation que lui avait procurée cette histoire.

Sur une nouvelle vidéo récemment partagée, elle affirme savoir que les œuvres ne sont “sûrement pas des vraies” mais apprécier le débat engendré par ses vidéos entre “les personnes qui pensent que l’art a une valeur selon qui a créé l’œuvre et quelle est sa valeur monétaire ; et celles qui voient ça d’une tout autre façon, comme moi, et qui privilégient la ‘valeur de l’expérience’“. “Et c’est ça, l’art : discuter de ce qui a de la valeur ou pas”, conclut-elle avec un sourire.

@colalex Reply to @hen.pen #greenscreen #banksy #notbanksy ♬ original sound - Colleen

À voir aussi sur Konbini :