AccueilBiiinge

Cette chanson de Depeche Mode, entendue dans The Last of Us, aura-t-elle le même destin que Running Up That Hill ?

Publié le

par Delphine Rivet

À l’instar de la chanson de Kate Bush, boostée grâce à Stranger Things, "Never Let Me Down Again" a fait une sacrée remontada sur Spotify.

Cette chanson de Depeche Mode, entendue dans The Last of Us, aura-t-elle le même destin que Running Up That Hill ?

© HBO

En 2022, avec la saison 4 de Stranger Things sur Netflix, des millions de fans, qui n’étaient pas né·e·s en 1985, ont découvert la voix envoûtante de Kate Bush avec le titre “Running Up That Hill”. En quelques heures, la chanteuse qui vivait peinarde dans la campagne anglaise et loin du tumulte de l’industrie musicale, a vu son morceau truster le podium du Top 100 de Spotify. Se faire adouber par la Gen Z, cette icône des 80’s ne s’y attendait pas. Mais les séries ont parfois cet effet-là, d’entraîner d’autres œuvres de pop culture et artistes dans le sillage de leur succès mondial.

Car l’histoire s’est répétée après la diffusion, ce dimanche 15 janvier, sur HBO, du premier épisode de The Last of Us. À la toute fin de ce dernier, une musique se fait entendre dans la radio. Là encore, c’est un tube des années 1980 qui se fait remarquer — une décennie qui a la cote en ce moment — tiré du répertoire du groupe culte Depeche Mode : “Never Let Me Down Again”.

Il aura fallu à peine quelques heures pour que le morceau fasse une impressionnante percée sur Spotify, avec une augmentation de 520 % des streams rien qu’aux US. Depeche Mode, qui contrairement à Kate Bush n’a jamais quitté la scène jusqu’à présent, ne s’est pas encore exprimé sur la résurrection soudaine de leur chanson, mais ce regain de popularité tombe à pic pour le groupe qui prépare une nouvelle tournée en 2023.

À voir aussi sur Konbini

La présence de “Never Let Me Down Again” à la toute fin de l’épisode 1 de The Last of Us n’est évidemment pas due au hasard. Si vous avez regardé la série sur Prime Vidéo, vous savez que le genre musical, ou plutôt la décennie à laquelle appartient ce titre, a une signification particulière pour nos deux protagonistes, Joel et Ellie. La radio et les musiques qui y sont diffusées servent à s’échanger des messages codés pour la contrebande : un tube des années 1960 signifie “rien de neuf”, “nouvel arrivage” pour les années 1970, et pour les années 1980… c’est un mauvais présage, “danger !”.

Craig Mazin, le showrunner chargé d’adapter le jeu vidéo The Last of Us en série, a soigneusement choisi ce titre, avec l’aide de son épouse, comme il l’a raconté au Hollywood Reporter :

“Ma femme a une connaissance encyclopédique de la musique des années 1980. J’avais besoin d’une chanson qui m’était familière mais, à la fois, que je n’avais pas écoutée depuis longtemps. Une qui n’a pas été usée jusqu’à la corde. Et surtout, le contexte était important, il fallait que ça fasse sens. Il fallait que l’on ressente le côté prémonitoire, sans que ce soit trop évident. Et ma femme m’a proposé “Never Let Me Down Again”, et j’ai dit : ‘Oh mon Dieu’.”

La première saison de The Last of Us est actuellement diffusée en France sur Prime Video, à raison d’un nouvel épisode chaque semaine.

The Last of Us : un champignon atomique dans le game des adaptations vidéoludiques en série

Si vous avez lu jusqu’ici, c’est que vous avez aimé cet article, le cinéma, les séries ou même tout ça en même temps ! C’est le bon endroit pour vous dire qu’on a une émission de ciné et séries sur Twitch tous les vendredis à 13 heures, passez nous voir si vous voulez parler aux journalistes ! Et allez suivre la chaîne en attendant.