AccueilBiiinge

Les 15 séries les plus attendues de l’été 2022

Publié le

par Adrien Delage

Au programme de cet été : super-pouvoirs, meurtres et dragons.

Les 15 séries les plus attendues de l’été 2022

© Disney+/Netflix/HBO

The Umbrella Academy, saison 3

Après avoir sauvé le monde à la fin la saison 2, les membres de la Umbrella Academy sont de retour chez eux. Enfin, presque… Car en changeant le futur, les enfants Hargreeves ont aussi modifié leur présent : dans cet univers paradoxal, la Sparrow Academy a pris sa place. Alors, quelle fratrie empêchera la fin du monde, cette fois-ci ? L’adaptation des comics de Gerard Way et Gabriel Bá se poursuit dans une troisième saison prometteuse. (E. C.)

À voir sur Netflix dès le 22 juin.

Money Heist: Korea

Dans une Corée sur le point d’être réunifiée, un homme mystérieux surnommé le “Professeur” réunit huit criminels afin d’organiser le casse du siècle. Objectif en vue : la Maison de la monnaie. Directement adapté de la série espagnole, La Casa de Papel, ce nouveau show, au premier abord identique, se différencie de par son contexte socio-politique. Car à l’aube de la réunification des deux Corée, alors que “tous les Coréens devaient bénéficier des retombées […], seuls les riches sont devenus plus riches”. (E. C.)

À voir sur Netflix dès le 24 juin.

Westworld, saison 4

On la pensait morte et enterrée, mais elle renaît de ses cendres comme les androïdes quasi immortels de Ford. Après deux ans d’absence et un tournage perturbé par la pandémie, Westworld est de retour pour une quatrième saison qui promet d’inverser les rôles. Dolores (Evan Rachel Wood) est morte, mais pas tout à fait. Sa conscience a bel et bien survécu dans le corps de Charlotte Hale (Tessa Thompson), lui permettant de poursuivre sa révolte contre les humains. Au vu des premières images de la saison, Dolores semble vouloir retourner le concept des parcs contre ses créateurs, afin d’assujettir l’humanité aux androïdes. Tout un programme forcément complexe mais toujours aussi haletant et spectaculaire. (A. D.)

À voir sur HBO dès le 27 juin, et le lendemain en France sur OCS.

Only Murders in the Building, saison 2

Difficile de ne pas être le suspect idéal quand on est un expert du crime. Après avoir résolu le meurtre de Tim Kono dans la précédente saison, Mabel (Selena Gomez) se retrouve à présent accusée de celui de Bunny (Jayne Houdyshell). Toujours accompagnée de Charles (Steve Martin) et Oliver (Martin Short), elle devra ouvrir l’œil pour tirer cette affaire au clair. Le trio de détectives ultra-déjantés nous avait décidément bien manqué. (E. C.)

À voir sur Hulu dès le 28 juin, et prochainement en France sur Disney+.

Stranger Things, saison 4, partie 2

Après nous avoir laissés sur un énorme cliffhanger, Stranger Things sera de retour début juillet avec la seconde partie de sa saison 4. Une conclusion de saison en deux épisodes, de respectivement 85 et 140 minutes, histoire d’en finir pour de bon avec le terrible Vecna. Le show reviendra ensuite pour une cinquième et ultime saison dont la date de sortie n’a pas encore été dévoilée. (E. C.)

À voir sur Netflix dès le 1er juillet.

The Terminal List

Plus de sept ans après la comédie Parks and Recreation, Chris Pratt est de retour sur le petit écran dans un rôle pas vraiment humoristique. Il incarne le héros des romans militaires de Jack Carr, James Reece, un Navy SEAL mis sur la touche après que son équipe a été découverte et massacrée au cours d’une mission top secrète. Mais de retour dans sa famille, il est consumé par la culpabilité et les regrets et décide de mener sa propre enquête afin de comprendre si ses camarades et lui ont été piégés. The Terminal List sera le thriller musclé et explosif de cet été, avec, en prime au casting la présence de Taylor Kitsch (Friday Night Lights), Constance Wu (Crazy Rich Asians) et Patrick Schwarzenegger (The Staircase), le fils d’Arnold. (A. D.)

À voir sur Amazon Prime Video dès le 1er juillet.

Black Bird

© Apple TV+

Et si Apple volait la vedette à HBO dans la catégorie mini-série de l’été ? Avec Black Bird, la plateforme de streaming réunit les ingrédients de la série prestige capable de s’attirer les louanges du public et des critiques. Black Bird est un thriller psychologique adapté des mémoires de deux anciens flics, James Keene et Hillel Levin, et qui revient sur l’histoire surprenante de Jimmy Keene. Cette ancienne star de football américain au lycée, qui a plongé pour trafic de drogues, est condamnée à dix ans de prison. Mais les policiers lui proposent un deal pour réduire sa peine : convaincre son compagnon de cellule, un tueur en série présumé, d’avouer ses crimes. Une confrontation tendue entre Taron Egerton (la saga Kingsman) et Paul Walter Hauser (Kingdom). (A. D.)

À voir sur Apple TV+ dès le 8 juillet.

Better Call Saul, saison 6, partie 2

Les aventures de l’avocat le plus véreux (et attachant) du Nouveau-Mexique vont toucher à leurs fins. Enfin, pas tout à fait, puisque cette ultime saison de Better Call Saul fera la transition parfaite avec sa suite, Breaking Bad. Pour l’occasion, le showrunner Vince Gilligan a déjà promis une apparition des deux héros de la série culte, Walter White (Bryan Cranston) et Jesse Pinkman (Aaron Paul), mais aussi de parfaire la transformation de Jimmy McGill en Saul Goodman. Un final forcément intense, émouvant et poignant, qui scellera aussi le destin (funeste ?) de la géniale Kim Wexler (Rhea Seehorn). (A. D.)

À voir sur AMC dès le 11 juillet, et prochainement en France sur Netflix.

Resident Evil

Netflix continue sa percée dans les adaptations de jeux vidéo avec la franchise culte de Capcom, Resident Evil. Une saga qui a déjà fait ses preuves au cinéma, avec plus ou moins de réussite, dans les mains de Paul W. S. Anderson et sa muse Milla Jovovich. Dans cette nouvelle version, qui retourne aux origines du Virus-t et de la Umbrella Corporation, Netflix a promis une série plus proche des jeux vidéo d’origine, avec l’apparition de personnages emblématiques comme Wesker et Ethan Winters. La plateforme promet une adaptation horrifique et sanglante, avec le retour des Cerbères, mais aussi plus futuriste, avec New Raccoon City. (A. D.)

À voir sur Netflix dès le 14 juillet.

Uncoupled

Après Emily in Paris, Darren Star est de retour sur Netflix avec une nouvelle comédie baptisée Uncoupled. Les fans de How I Met Your Mother retrouveront avec plaisir le virevoltant Neil Patrick Harris dans le New York contemporain. Cette fois, il incarne Michael, un homme au cœur brisé suite à sa rupture avec son mari, avec lequel il a eu une relation de dix-sept ans. De retour dans la vie de célibataire, Michael va redécouvrir les avantages d’être libre et les joies du dating, même si la séduction n’est pas toujours une affaire de plaisir. (A. D.)

À voir sur Netflix dès le 29 juillet.

She-Hulk : Avocate

Qui dit nouvel été, dit nouveau personnage du MCU. Jennifer Walters (Tatiana Maslany), cousine de Bruce Banner, fera en effet son apparition sur nos écrans, et ce, bien malgré elle… Eh oui, se retrouver avec les pouvoirs du géant vert n’est pas de tout repos. She-Hulk est la nouvelle série Marvel très attendue, qui prendra la relève de Moon Knight et Miss Marvel. (E. C.)

À voir sur Disney+ dès le 17 août.

House of the Dragon

Retour à Westeros ! Trois ans après la fin de Game of Thrones (nous ne ferons aucun commentaire), House of the Dragon nous (re)plonge dans l’univers de George R. R. Martin, 200 ans avant le début de la série initiale. L’occasion de découvrir le règne des Targaryen qui, en famille, se disputent le Trône de fer. Une nouvelle guerre de succession portée par un très beau casting (Matt Smith, Emma D’Arcy, Milly Alcock) et que l’on se réjouit de découvrir. (E. C.)

À voir sur HBO dès le 21 août, et le lendemain en France sur OCS.

Andor

Après Obi-Wan Kenobi, c’est une toute nouvelle série Star Wars qui se dévoile sur nos écrans. Prequel de Rogue One, la série de quatorze épisodes revient sur les origines du pilote et rebelle Cassian Andor, incarné par Diego Luna, cinq ans avant la mission suicide sur Scarif. Déjà renouvelé pour une deuxième saison, le show devrait rapidement faire le lien avec le film Rogue One. De quoi ravir les fans de la saga ! (E. C.)

À voir sur Disney+ dès le 31 août.

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de pouvoir

Quoi de mieux que de conclure l’été sur une note positive, en découvrant la nouvelle série adaptée de l’univers de J. R. R. Tolkien ? Nains, Elfes, Hobbits et humains seront au rendez-vous, accompagnés de certains personnages emblématiques du Seigneur des anneaux, à l’image de Galadriel, jeune de plusieurs milliers d’années. D’ores et déjà renouvelée pour une deuxième saison, la série reviendra sur plusieurs moments historiques de la Terre du Milieu, de la chute de l’île de Númenor au siège d’Imladris, en passant par la conquête de Minas Ithil. (E. C.)

À voir dès le 2 septembre sur Amazon Prime Video.

Cobra Kai, saison 5

Le karaté va reprendre de plus belle au sein de All Valley, mais cette fois, c’est le dojo de Cobra Kai qui mène la danse. Après leur défaite lors du dernier tournoi, Johnny et Daniel ont dû fermer leur dojo respectif pour laisser les pleins pouvoirs à Terry Silver. Si le premier est occupé à recréer du lien avec son fils Robby, le second est remonté contre le sensei de Cobra Kai et prêt à prendre sa revanche en l’honneur de Miyagi-Do. Toujours accompagné de ses vibes nostalgiques et feel good, le spin-off de Karaté Kid promet une saison mouvementée et un arc de rédemption définitif pour Johnny, alors que la série s’approche inévitablement de la fin. (A. D.)

À voir dès le 9 septembre sur Netflix.

Un article coécrit par Eve Chenu et Adrien Delage.

À voir aussi sur Konbini :