AccueilBiiinge

On t’a vu : quand Giancarlo Esposito, alias Gus Fring, jouait l’amant de Mylène Farmer dans un clip très hot

Publié le

par Delphine Rivet

On lui connaissait déjà beaucoup de talent mais pffffioouuuu, il fait chaud, là, non, tout d’un coup ?

On t’a vu : quand Giancarlo Esposito, alias Gus Fring, jouait l’amant de Mylène Farmer dans un clip très hot

© Polydor

C’est sexy, le ciel de Californie. Très sexy. Surtout quand c’est Mylène Farmer qui s’empare des codes et de l’atmosphère du Hollywood Boulevard où les travailleuses du sexe font les cent pas. Plus hot que jamais devant la caméra d’Abel Ferrara (tout de même !), elle est lascive, amoureuse, et, pardonnez-nous l’anglicisme, horny as hell. Sorti en 1995, le clip met en scène la chanteuse, tantôt bourgeoise qui s’encanaille, tantôt prostituée en pleins préliminaires. Et le beau jeune homme qui lui rend la pareille n’est autre qu’un certain Giancarlo Esposito, alias Gus Fring dans Breaking Bad et Better Call Saul.

“California” était le troisième single du quatrième album de la chanteuse française, Anamorphosée. Un clip qui a coûté la modique (non) somme de 600 000 euros, le plus cher à être produit cette année-là. Pour les besoins de la vidéo, la production a casté de véritables travailleur·euse·s du sexe. L’histoire est celle, en parallèle, d’un couple aisé qui se prépare à se rendre à une réception, et d’un proxénète qui maltraite l’une de ses prostituées. Si Mylène tient les deux rôles féminins dans ce conte moderne, c’est Giancarlo Esposito qui a été choisi pour incarner son partenaire masculin.

Au milieu des années 1990, l’acteur n’était pas encore très connu du grand public, mais on avait notamment pu le voir dans quatre films de Spike Lee, dont Malcolm X. En dépit d’une carrière longue comme le bras, c’est surtout la série Breaking Bad, dans laquelle il incarne Gus Fring durant deux saisons, qui le place vraiment sous les projecteurs. Son interprétation et son personnage, que l’on a revu ensuite dans le spin-off Better Call Saul, ont laissé une empreinte indélébile dans la pop culture.

À voir aussi sur Konbini