AccueilBiiinge

Trahisons, inceste et scènes trop sombres dans House of the Dragon : le grand n’importe quoi des réseaux sociaux

Publié le

par Delphine Rivet

Dans "Driftmark", le dernier épisode de House of the Dragon, tout le monde en a pris pour son grade… en particulier le réalisateur.

Trahisons, inceste et scènes trop sombres dans House of the Dragon : le grand n’importe quoi des réseaux sociaux

© HBO

Le septième épisode de House of the Dragon est sans nul doute le plus réussi et palpitant à ce jour. Tous les ingrédients étaient réunis pour que l’on passe un moment épique, de la première à la dernière scène. Des complots, en veux-tu, en voilà, des trahisons à gogo, des twists (surtout à la fin) qu’on n’avait pas vu venir, de la bagarre (entre gosses !), de l’inceste (comme le veut la tradition dans l’univers de Game of Thrones), des dragons… Le spectacle aurait pu être total si on n’avait pas eu toutes ces scènes dont l’obscurité était telle qu’on ne pouvait deviner les mouvements des personnages qu’en plissant des yeux et en suivant les perruques blondes.

Attention, si vous n’avez pas vu l’épisode 7 de House of the Dragon, spoilers droit devant !!

Chargement du twitt...

“Alicent qui se fait appeler Aemma par Viserys, c’est tellement une baffe dans la tronche, j’adore”

À voir aussi sur Konbini

Chargement du twitt...

Aegon : “Tout le monde sait”

Viserys :

Chargement du twitt...

Personne :

Les scénaristes de cet épisode : de la violence entre gosses

Chargement du twitt...

“Quand, pour une fois, c’est pas toi la cause de tout ce drama”

Chargement du twitt...

Viserys : “Qui a colporté ces mensonges ?”

Chargement du twitt...

“Je ne vois aucune différence”

Chargement du twitt...

Aemond Targaryen : “Espèce de bâtard !”

Jace :

Chargement du twitt...

“Daemon, dès qu’il doit commettre un méfait”

Chargement du twitt...

“Ce mec chelou est genre ‘Puis-je vous sentir les pieds, ma Reine ?'”

Forcément, les internautes se sont régalé·e·s à glorifier ou mettre en pièces leurs personnages favoris. Mais celui qui a pris cher, c’est surtout le réalisateur, Miguel Sapochnik. Comble de l’ironie, c’était déjà lui derrière la caméra de l’épisode 3 de la saison 8 de Game of Thrones, “The Long Night”, critiqué, lui aussi, pour la pénombre de ses scènes. Pourtant, comme on avait pu le voir dans les premières images promotionnelles qu’avait partagées HBO un peu avant le lancement de House of the Dragon, ces séquences tournées sur la plage entre Rhaenyra et Daemon ont bien été filmée en plein jour. Mais en post-production, le passage à la “nuit américaine” leur a été fatal. 

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

“Je sais que les showrunners essaient d’accomplir un effet ‘des trucs pas nets se produisent la nuit’, mais par pitiiiiiéééé mettez-y un peu de couleur, parce que je suis comme ça :”

Chargement du twitt...

“La véritable question ici, c’est : qu’est-ce que Miguel Sapochnik a contre l’éclairage ?”

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

“Est-ce que je peux avoir un peu de lumière dans cet épisode ?”

“Le budget éclairage de cet épisode : 12 $”

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

La saison 1 de House of the Dragon est actuellement diffusée sur OCS, à raison d’un épisode par semaine, chaque lundi.