Accusé de viols, le youtubeur Léo Grasset a été placé en garde à vue puis relâché par la police

Accusé de viols, le youtubeur Léo Grasset a été placé en garde à vue puis relâché par la police

Image :

(capture d’écran YouTube)

photo de profil

Par Konbini avec AFP

Publié le

À la suite d’une première plainte dénonçant des faits remontant à novembre 2021.

Le youtubeur Léo Grasset, accusé par trois femmes de viols, a été placé en garde à vue mardi à Paris puis relâché sans poursuite à ce stade, ont indiqué mercredi une source policière et le parquet de Paris à l’AFP. Convoqué mardi pour être entendu par la police, Léo Grasset, connu pour ses vidéos de vulgarisation scientifique sur sa chaîne DirtyBiology, a été relâché mardi dans la soirée sans poursuite ni convocation à ce stade, a précisé le parquet, qui confirmait une information du Parisien.

À voir aussi sur Konbini

Cette garde à vue s’inscrit dans le cadre d’une enquête pour viol ouverte par le parquet de Paris en novembre 2022, à la suite d’une première plainte dénonçant des faits remontant à novembre 2021. Elles sont désormais trois plaignantes à accuser l’influenceur âgé de 33 ans de les avoir violées entre 2017 et 2021.

“Nous prenons acte de la levée de la garde à vue de notre client, libéré sans poursuite. Nous attendons sereinement la suite de la procédure”, ont déclaré à l’AFP ses avocats Mes Camille Loyer et Fares Aidel. Les investigations, confiées au 3e district de la police judiciaire, se poursuivent. “Les déclarations des uns et des autres vont être étudiées”, a précisé le parquet.