AccueilLifestyle

Le mythique Disneyland Hotel vient de rouvrir ses portes (et c’est la plus chic des attractions)

Le mythique Disneyland Hotel vient de rouvrir ses portes (et c’est la plus chic des attractions)

Image :

© Disneyland Paris

avatar

Par Marjorie du Manoir

Publié le

Princes et princesses, il est temps de sortir quelques pièces d’or de votre trésor.

Fin janvier, le mythique Disneyland Hotel a rouvert ses portes. Celui qui surplombe l’accueil des visiteurs depuis l’ouverture du parc s’est offert une nouvelle beauté digne des rêves des films de princesses Disney. On a eu la chance d’y séjourner. C’est une expérience luxueuse à vous faire déculpabiliser de ne pas passer la journée entière dans le reste du célèbre parc d’attractions.

À voir aussi sur Konbini

Le lobby, c’est Buckingham

Il aura fallu quatre ans de conception et trois ans de travaux pour que le Disneyland Hotel se refasse une beauté complète et renouvelle intégralement son expérience. Depuis sa création en 1992, la mythique façade victorienne accueille les visiteurs à l’entrée du parc et promet un moment privilégié avec sa vue sur le château et ses portes donnant quasiment sur Main Street, USA.

#hauteursousplafond © Konbini

Mais c’est derrière les portes que la nouvelle histoire commence. Déjà dans le hall, on vous met au défi d’être blasé. Moquette à se rouler par terre, montagnes de roses, cheminée grandiose, escalier royal pour vos plus belles photos Insta, sans parler de l’exceptionnel lustre de six mètres de haut par quatre mètres de diamètre qui scintille de ses 12 000 pampilles et de son château de verre suspendu, soufflé à la bouche à Prague. À ce stade, ça n’est plus un lobby, c’est déjà Buckingham.

Des Easter eggs Disney de haut vol

Une fois passé l’impressionnant lobby, c’est dans les chambres et les suites que les surprises et les clins d’œil à l’univers Disney se succèdent : la robe d’Aurore dans la suite de La Belle au bois dormant qui change du rose au bleu grâce à son tissage en fibre optique, Madame de La Grande Bouche, l’armoire construite à taille réelle dans la suite de La Belle et la Bête, ou encore le piano à queue blanc restauré dans la suite royale de La Reine des neiges, sous lequel il n’y a apparemment pas d’âge pour se rouler afin de voir l’autographe de Michael Jackson.

Pour avoir visité le château de Versailles le week-end dernier, on n’en est pas loin, niveau détails, et celui-ci est sûrement mieux noté niveau confort. Dans les chambres supérieures aussi, on tâte les 5 étoiles du Disneyland Hotel au moelleux des serviettes et peignoirs Jacquard Français, aux capsules de café intégrées dans le tiroir comme une mallette James Bond et au choix infini d’oreillers (spoiler : il y en a un à l’aloe vera).

À gauche Versailles, à droite le Disneyland Hotel, parce qu’on ne rigole pas avec la passementerie de rideaux © Konbini

Une expérience au service du rêve (des petits et des grands)

L’expérience Disney se vit à chaque étage et dans chaque couloir où, à tout moment, une musique résonne et la Fée Marraine de Cendrillon apparaît en un éclair. Du lit au spa, Disneyland Hotel réussit son pari dans le moindre détail, mais là où l’expérience twiste à l’inoubliable, c’est grâce au personnel : nombreux, aux petits soins pour ramasser une cape de chevalier déguisé, saluer une petite fille ou conter une histoire à ceux qui patientent, on a l’impression d’être quelqu’un (quelqu’un qui pourrait porter un diadème, par exemple).

L’interrupteur “jour / nuit” qui fait rêver les enfants et marrer les plus grands (surtout, on a imité Jacquouille) © Konbini

Chorégraphies surprises, rencontres avec les couples princiers de nos dessins animés favoris, Kids Club et expériences tailoring et make-up (Mon rêve royal pour les enfants), le Disneyland Hotel est un voyage à part entière et il va falloir un sas de décompression avant de rentrer à la maison.

© Konbini

Article rédigé dans le cadre d’une invitation par Disneyland Paris et l’agence French Cancans.