AccueilNews

“On est moins lucides, on peut commettre des erreurs” : Léonard, interne en réanimation, alarme sur l’état de l’hôpital

Publié le

par Astrid Van Laer

"Quand on fait des semaines de plus de 90 heures, il y a forcément un moment où on perd en lucidité."

“On est moins lucides, on peut commettre des erreurs” : Léonard, interne en réanimation, alarme sur l’état de l’hôpital

© Konbini news

Conditions de travail qui se dégradent, turn-over important, précarisation du métier ainsi qu’épuisements physique et psychologique… Léonard Corti, interne en anesthésie-réanimation et représentant syndical, qui a publié Dans l’enfer de l’hôpital aux éditions Robert Laffont, témoigne de l’enfer de l’hôpital public français.

Le jeune homme, qui a vécu un burn-out et connu le suicide d’un collègue, rappelle les très nombreux appels à l’aide des soignants qui n’ont pas été entendus, et ce bien avant le Covid. Léonard Corti, qui a participé au Ségur de la santé, s’interroge avec inquiétude sur l’avenir menacé de ce service public instable.

“Il en va de votre santé à vous et des médecins de demain.” Il interpelle les pouvoirs publics à propos de la nécessité de revaloriser les métiers de la santé et de lutter contre les risques psychosociaux qui les touchent, mais aussi d’avoir une réflexion globale ambitieuse sur cette crise avant qu’il ne soit trop tard.