AccueilNews

Smic, prix des cigarettes et aides de la CAF : 3 gros changements ce 1er mai

Publié le

par Astrid Van Laer

Résumé de ce qui entre en vigueur ce dimanche.

Smic, prix des cigarettes et aides de la CAF : 3 gros changements ce 1er mai

Image d’illustration : © PhotoAlto / Eric Audras via Getty Images

Le prix des cigarettes revu à la hausse, mais aussi à la baisse

Les fumeurs commencent à être coutumiers du fait : dimanche, le prix de certains paquets de cigarettes va augmenter de plusieurs centimes. Seront notamment concernés certains paquets de Winston, qui verront leur prix être accru de 10 centimes, passant ainsi à 9,90 euros.

À noter qu’à l’inverse, le prix d’autres paquets va, quant à lui, baisser. Ce sera par exemple le cas de certains paquets de Lucky Strike, qui seront désormais vendus 10 euros, contre 10 euros et 20 centimes précédemment. La liste complète, établie par arrêté du 5 avril 2022 et publiée au Journal officiel, est à retrouver ici. Elle ne concerne pas les départements d’outre-mer.

La hausse du smic

Dès dimanche, le smic (salaire minimum de croissance) va être revalorisé de 2,65 %, soit environ 34 euros nets par mois. Le smic mensuel brut, pour une personne à temps plein, passera de 1 603,12 à 1 645,58 euros, et le smic mensuel net passera de 1 269 à 1 302,64 euros, a fait savoir le gouvernement.

Une revalorisation, même si bienvenue, à relativiser toutefois puisqu’il s’agit tout simplement d’une obligation légale prévue par le Code du travail qui veut que ce salaire minimum soit indexé à l’inflation.

Comme l’explique le gouvernement, “le Code du travail prévoit une revalorisation automatique du smic en cours d’année lorsque l’indice des prix à la consommation connaît une augmentation de plus de 2 % par rapport à l’indice pris en compte lors de l’établissement du dernier montant du smic”. “Il est alors augmenté automatiquement dans les mêmes proportions”, ajoute-t-il.

Et des aides de la CAF

Enfin, cette mesure annuelle, prise en avril, sera visible sur les versements de mai : plusieurs prestations de la Caisse des allocations familiales (CAF) sont recalculées. Cette année, elles vont augmenter de 1,8 %. Sont concernés : la prime d’activité, le RSA (revenu de solidarité active), le RSO (revenue de solidarité) et l’AAH (allocation aux adultes handicapés).

Mais également : les allocations familiales, le complément familial, la prime à la naissance ou à l’adoption, l’AEEH (allocation d’éducation de l’enfant handicapé), l’ASF (allocation de soutien familial), le CMG (complément de mode de garde), l’ARS (allocation de rentrée scolaire), la PreParE (prestation partagée d’éducation de l’enfant), l’Ajpa (allocation journalière du proche aidant) ainsi que l’allocation forfaitaire en cas de décès de l’enfant.

À voir aussi sur Konbini :