AccueilPop culture

Comment partir tôt d’une soirée tout en faisant bonne impression ?

Publié le

par François Faribeault

Voici en exclusivité les meilleures astuces pour être chez soi à minuit tout en ayant profité de ses potes.

Comment partir tôt d’une soirée tout en faisant bonne impression ?

Né de la magnifique communauté des introvertis, dont j’ai l’honneur de faire partie, le concept de quitter une soirée avant minuit a pris de l’ampleur depuis ces dernières années. Que tu sois une trentenaire déjà fatiguée par le monde du travail, un vingtenaire vouant un culte à sa couette ou une personne aimant juste profiter de lendemains complets, je te présente quelques ingrédients à saupoudrer sur ta soirée pour réussir ta recette du early leaving.

Prévenir dès ton arrivée que tu ne resteras pas longtemps

Cette technique reste aujourd’hui la plus aboutie et la plus respectueuse. En prévenant l’hôte et ses congénères que tu ne comptes pas faire long feu, ils ont ainsi le reste de la soirée pour se faire à l’idée que tu finiras par partir. Ainsi, lorsque tu quittes les lieux, le changement d’état n’est pas brutal pour tes amis, qui alors se rendent compte à quel point ta présence est précieuse. C’est tout bénef pour toi.

Impression donnée : du respect mélangé à un sentiment de bienveillance. Tes amis se sentent écoutés et soutenus par ton côté prévenant.

À voir aussi sur Konbini

En faire des caisses

C’est la technique de Jim dans The Office, et elle demande un certain investissement en énergie. Dès ton arrivée à la soirée, prends un maximum de photos, discute avec tout le monde, et mets un peu l’ambiance avec quelques moves de hip-hop dont tu as le secret. Trois heures après, une fois ton show terminé, crois-moi, les gens se souviendront de toi lorsque tu quitteras tel un héros la soirée. Le lendemain, tu auras même quelques anecdotes à raconter prouvant alors que, oui, tu étais là.

Impression donnée : du respect mélangé à un sentiment de manque. Les gens risquent de devenir accros à ta personne.

Annoncer que tu travailles le lendemain

Facile à sortir en semaine, plus compliquée le week-end, l’excuse du travail reste une valeur sûre, d’autant plus si tu as des projets personnels ou si tu bosses en free-lance. Pense bien à montrer de la tristesse dans le fait de quitter tes amis, ajoutée à une certaine fatalité. Ce n’est pas de ta faute, mais celle de cette ogresse de société capitaliste qui t’oblige à courber le dos pour gagner toujours plus d’argent afin de nourrir un niveau de vie dont tu n’as même pas besoin. Système de merde.

Impression donnée : du respect mélangé à de la compassion. Les gens s’estiment chanceux de faire la fête pendant que tu vas te lever à 8 heures du matin un dimanche.

Faire semblant de ne pas se sentir bien

Simple fatigue ou fausse maladie, la technique “je ne me sens pas très bien, je ne sais pas si c’est de la fatigue accumulée ou la peste bubonique. Je préfère rentrer me poser chez moi au calme.” fonctionne à 100 %. Aucun de tes amis n’est médecin et personne ne va remettre en question ton état de santé, surtout si tu sors le mot-clé “Covid”. Attention par contre, il ne faut pas utiliser cette astuce trop souvent. Si tu es malade chaque week-end, on va te demander de consulter et personne ne veut ça.

Impression donnée : du respect mélangé à du doute. De façon générale, les gens sont tous fatigués par la vie et, eux, ne se plaignent pas.

Partir en douce

Aïe, aïe, aïe. Bien trop souvent utilisée, la technique consistant à prendre son manteau, dire au revoir de loin à deux personnes et quitter la soirée tel un ninja est souvent très mal vue. Malgré son efficacité et son imbattable ratio temps passé/énergie dépensée, elle est jugée comme irrespectueuse et peut amener de graves conséquences comme un rejet de la communauté, voire un passage au bûcher.

Impression donnée : de l’irrespect mélangé à un sentiment de trahison. Les gens pensent que tu ne les mérites pas et font de toi leur bouc émissaire.

Blâmer le baby-sitter

Cette technique demande un jeu d’acteur indéniable. Jouer la surprise lors d’un coup de téléphone imaginaire puis feinter la colère de devoir quitter la soirée plus tôt que prévu sont les deux étapes immanquables pour réussir sa sortie. Ne t’inquiète pas pour ta couverture, jamais tes amis n’enquêteront sur la supposée absence de ton baby-sitter. Attention par contre ! Pense à vérifier avant si tu possèdes bien un enfant.

Impression donnée : du respect mélangé au sentiment que tu sens la couche sale. Les gens savent que tu es un parent dévoué, aimant et endurant. Force à toi.

La technique Prison Break

Cette astuce est peu utilisée car demande un certain budget en tatouage ainsi qu’une longue préparation en amont. Tu l’as compris, elle consiste à pratiquer un repérage détaillé des lieux puis à se faire tatouer les plans de l’appart de ta pote. Ainsi, lorsque tu trouves le moment opportun, libre à toi de t’envoler par la porte, la fenêtre ou le système de ventilation.

Bonus pour tes amis : avant de partir, dis-leur que tu n’as pas le temps et que ton esprit glisse ailleurs. Pas le choix, il faut y aller.

Impression donnée : du respect mélangé à un sentiment de peur. Les gens savent que tu en as bavé lors de ton séjour au mitard.

Sur ce, je te laisse passer une bonne soirée, de rentrer chez toi vers 22 h 30, puis de te faire une infusion au CBD avant le dodo devant une série moyenne comme Gilmore Girls.