AccueilPop culture

“Enola a un gros potentiel de gagnante” : on a discuté avec Paola de la Star Academy

Publié le

par Pharrell Arot

Une de nos chouchous revient sur son parcours dans le château.

“Enola a un gros potentiel de gagnante” : on a discuté avec Paola de la Star Academy

(capture d’écran TF1)

Timide, un peu indé, Paola nous a tapé dans l’œil dès l’annonce du casting du reboot de la Star Academy. Pourquoi ? Parce que c’est le genre de profil qui nous a réconciliés avec le programme, loin de ceux qu’on voit fleurir dans les autres émissions de téléréalité. Retour à la réalité, d’ailleurs, c’est de ça qu’on a discuté : de ce que ça fait quand on gagne 30 000 followers en allumant pour la première fois son téléphone après trois semaines de confinement chantant.

Konbini | Salut Paola, déjà, comment ça va ?

Paola | Franchement ça va ! Beaucoup de fatigue mais moralement je me sens très fière. Je suis rentrée à Angers, je reprends ma petite vie, je profite de ma famille, j’essaie de ne pas trop me prendre la tête et de prendre du temps pour moi.

Vous êtes coupés des réseaux pendant l’aventure, tu peux me raconter le moment où tu as rallumé ton smartphone ?

À voir aussi sur Konbini

Je l’ai fait à l’hôtel, je ne l’ai pas fait tout de suite parce qu’on m’a conseillé d’attendre un peu, et c’était très bien comme ça. Je m’étonne mais je réagis plutôt sereinement, on se doutait qu’on aurait une vague de personnes qui nous suivent. On connaît tous les deux facettes des réseaux, donc forcément j’ai vu des critiques mais j’ai surtout reçu plein de soutien et beaucoup d’amour. J’ai gagné des followers, mais je n’étais pas la candidate la plus expansive, donc passer de 2000 à 30 000 abonnés sur Insta c’est un truc de malade.

Tu peux nous raconter une journée type au château ?

Alors, déjà, pas besoin de réveil, la lumière, bien forte, s’allume à 8 heures. Après on enchaîne les cours. Sport ou chant, on déjeune, l’aprèm on bosse selon les échéances : le prime, les évals… Et ensuite encore des cours, donc forcément pas beaucoup de temps libre. Le soir on se couche entre minuit et 1 heure, quand la lumière s’éteint en fait. Ça peut paraître chargé mais en vrai c’était assez équilibré, et ça fait partie de l’aventure.

Bon, la question que se pose tout le monde, vous mangez quoi au château ?

Le midi et pour les sorties de prime, c’est toujours prêt pour nous. Les placards sont pleins pour les petits dej’ mais le soir on cuisine un peu. On prépare une liste de courses le dimanche pour avoir les ingrédients qu’on veut. Franchement on fait rarement des grands plats pour tout le monde, chacun bricole sa petite cuisine. Stan et Tiana cuisinent pas mal du tout, mais on a manqué de temps pour tous montrer nos talents culinaires.

Maintenant que tu es sortie du château, c’est quoi les cours qui t’ont le plus apporté ?

Le théâtre, c’est marrant parce que je passe mon temps à faire des impro, j’adore ça, et là, je me suis surprise à être bloquée, ça m’a mise face à mes faiblesses et ça m’a beaucoup apporté et fait beaucoup de bien. Ensuite, c’est évidemment vocalement que j’ai le plus évolué, j’ai appris énormément, ça m’a donné encore plus confiance en moi.

C’est quoi ton meilleur souvenir sur les primes ?

Il y en a deux, déjà mon passage sur “Laisser moi danser”, c’était magique, je me suis sentie hyper bien, mise en valeur. Ensuite mon passage avec Véronique Sanson, un moment très très fort pour moi que je n’oublierai jamais.

Si tu devais faire une coloc avec d’autres candidats, tu choisirais qui ?

Franchement, on va rester amis, on s’est tous très bien entendus, on va rester en contact. Si je devais faire une coloc ce serait clairement avec Carla, Amisse, Stan et Chris. Ce sont les personnalités avec lesquelles j’accroche le plus, on a la même façon de vivre.

Et qui range le moins bien dans le château ?

Ah, clairement, c’est Léa ! Ce n’est pas qu’elle ne range pas bien, c’est qu’elle ne range pas ! [Rires.]

À ton avis, qui va gagner le concours ?

J’étais persuadée au départ que ce serait Anisha, mais je dirais aujourd’hui que ça va se jouer entre elle, Enola, Chris, ou peut-être Julien. Enola a un gros potentiel de gagnante.

C’est quoi la suite, pour toi ?

J’ai eu une énorme lumière sur moi donc c’est vraiment une opportunité d’écrire un album. Mon but c’est de monter sur scène en tout cas.

Pour finir, tu es à Angers, tu nous partages une bonne adresse ?

Ouais ! Je vous conseille le VF, Version Française, des burgers locaux, de saison, sans prise de tête. Très cool.