Grâce à l’intelligence artificielle, nos œuvres préférées prennent vie

Grâce à l’intelligence artificielle, nos œuvres préférées prennent vie

Image :

© Vincent van Gogh/Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais/Patrice Schmidt

Rien ne pouvait mieux s’y prêter qu’un Van Gogh.

Avez-vous déjà rêvé de vous retrouver dans le décor d’un tableau le temps d’un instant ? L’intelligence artificielle a rendu cette expérience possible en animant certaines œuvres classiques. Le résultat est tellement surprenant qu’il permet une immersion totale dans l’ambiance des scènes.

À voir aussi sur Konbini

Chargement du twitt...

Ici, on retrouve la peinture Terrasse du café le soir (1888) du célèbre peintre Vincent Van Gogh. Cette animation reprend chaque élément du tableau, s’en approche et déforme corps et mobiliers pour les rendre vivants. On y aperçoit des danseur·se·s qui nous accompagnent jusqu’à l’arrière-plan, ainsi que des étoiles frétillantes.

Les œuvres de Van Gogh sont particulièrement propices à ce type d’expérience : les peintures de scène de vie quotidienne sont illustrées avec des couleurs vives, les contrastes clairs-obscurs et colorimétriques appellent l’œil et l’envoûtent presque. Nous sommes happé·e·s par les œuvres de Van Gogh, et les mouvements sont créés grâce aux coups de pinceaux en forme de spirale. Le rendu est psychédélique et donne une sensation d’immersion au sein du tableau.

Chargement du twitt...

Effrayant et fascinant à la fois, l’intelligence artificielle avait déjà fait fort en permettant au public de discuter avec Van Gogh, et elle n’a pas fini de nous épater. Dire qu’il y a seulement deux ans, on confrontait notre œil à une illusion d’optique pour voir La nuit étoilée (1889) prendre vie.

Chargement du twitt...

En attendant les nombreuses futures prouesses de l’intelligence artificielle, on vous propose d’admirer une autre œuvre animée, La Joconde (1503) de Léonard de Vinci abandonnant son regard perçant le temps de boire un café.

Chargement du twitt...