AccueilPop culture

Le Joker de Floride réclame 2 millions de dollars à Rockstar Games pour avoir été parodié dans le trailer de GTA VI

Mais que fait Batman ?

Le Joker de Floride réclame 2 millions de dollars à Rockstar Games pour avoir été parodié dans le trailer de GTA VI

Image :

© CBSNews/Rockstar Games

avatar

Par Adrien Delage

Publié le , modifié le

"Vous m’avez volé mon apparence, ma vie".

Ça n’aura échappé à personne, les situations pour le moins cocasses dans lesquelles se trouvent les habitants de Leonida, l’État fictif qui servira de terrain de jeu dans GTA VI, sont inspirées de vraies vidéos made in Floride. Entre deux alligators curieux et un twerk sur le toit d’une voiture, l’une des personnes parodiées par Rockstar Games cherche à se faire un peu de moula sur leur dos. Lawrence Sullivan, alias le Joker de Floride, réclame ainsi deux millions de dollars aux studios américains pour l’avoir parodié dans la bande-annonce du prochain Grand Theft Auto.

À voir aussi sur Konbini

@lawrence.sullivan0 #gta6 #gta6new #gtaonline #gta6joker #florida #maimijoker #gta6 #floridajoker #miami #305 #727 #gta6trailer #thejoker #facetattoos #jokersmile #dc #fyp #joker ♬ original sound - Lawrence Sullivan

Le Joker de Floride s’est créé une petite notoriété grâce à TikTok, et il en profite pour menacer Rockstar Games qui lui aurait “volé son apparence, sa vie”. Le studio lui devrait donc “un million ou deux” en guise de dédommagement. Lawrence Sullivan est devenu célèbre en Floride en 2017 et pour de mauvaises raisons, au-delà de sa ressemblance avec le pire ennemi de Batman : il a été arrêté pour avoir pointé une arme à feu sur une voie de circulation. Pas vraiment digne du Clown Prince du crime, même s’il avait été coffré une nouvelle fois un an après pour avoir… violé les termes de sa première condamnation.

Ce n’est pas la première fois que Rockstar Games est menacé de poursuites pour s’être inspiré d’une personne. En 2014, le studio avait carrément été attaqué en justice par l’actrice Lindsay Lohan qui leur reprochait sa ressemblance avec le personnage de Lacey Jonas dans GTA V. Rockstar avait remporté le procès grâce au premier amendement de la Constitution des États-Unis, qui régit la liberté d’expression dont le droit de parodier. Désolé Joker, encore une défaite pour toi à Rockstar City.