AccueilPop culture

Le zizi de Drake est en tendance X/Twitter ? Le rappeur en rigole (parce qu’il peut se le permettre)

Téma la taille d'la kichta

Le zizi de Drake est en tendance X/Twitter ? Le rappeur en rigole (parce qu’il peut se le permettre)

Image :

© Youtube/Instagram

avatar

Par Konbini

Publié le , modifié le

En musique comme ailleurs, le double standard face aux nudes a la peau dure.

Ne mentez pas : vous l’avez vue. Nous aussi. Ces dernières 24 heures, le rappeur Drake a été en tendance sur X/Twitter pour une vidéo plutôt explicite, diffusée à son insu, dans laquelle il se consacre à un élan solitaire plutôt olé olé (on ne vous fait pas de dessin). Rapidement, les twittos ont commencé à faire tourner la vidéo, saluant au passage l’organe de l’artiste, à tel point que le nom de Drake s’est hissé au top des tendances dans la journée du 6 février, en France notamment.

À voir aussi sur Konbini

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

La même journée, un créateur de contenu de la plateforme Kick du nom d’Adin Ross, comptabilisant plus de 7 millions de followers, a streamé sur l’affaire et a envoyé un message vocal à Drake durant le live stream, lui partageant : “Damn. Tu as la chance de savoir chanter. Tu as la chance de savoir produire. Tu as la chance d’être toi, tu as la chance d’être numéro un. Mais tu as aussi la chance d’avoir un p*tain de missile.” L’interprète de “Hotline Bling” lui aurait répondu dans la foulée, en plein direct, avec des émojis hilares, sans nier ou confirmer être la personne sur la fameuse vidéo.

Chargement du twitt...

Si l’histoire peut prêter à rire, il est nécessaire de se rappeler à quel point la même situation, pour une femme, serait dévastatrice, voire synonyme de fin de carrière. On se souvient des leaks de Bella Thorne, Iggy Azalea, Jennifer Lawrence ou encore Rihanna en 2009, dont les nudes sont rapidement devenus un argument de shaming pour ces artistes, qui n’ont pas caché leur choc et leur honte dans des interviews par la suite. Si Drake rigole de ces leaks (qui ne lui sont pas encore officiellement attribuées), ce n’est ni parce qu’il est fier de ses attributs ni parce qu’il a plus de second degré que les femmes citées ci-dessus, c’est tout simplement qu’il sait, comme tout le monde, que cette affaire ne pourra pas lui desservir.

Les codes rap, notamment aux États-Unis mais aussi chez nous, cultivent cette image du lover boy coureur de jupons (en bref, les charos), en témoignent les soutiens-gorge arborés fièrement au micro du rappeur canadien lors de ses shows. Cet “incident” relève plutôt de l’ordre de l’humour pour Drake, comme l’atteste la blague de l’artiste, qui partage vouloir utiliser le vocal du streamer Adin Ross qui le félicite pour la taille de son “missile” comme intro de son prochain album. Bref, vous l’aurez compris : une femme à poil sur le Net est un scandale, un homme à poil sur le Net est une blague.