AccueilPop culture

On a demandé à une IA de recréer vos chambres d’ado des années 2000 (et c’est flippant)

On a demandé à une IA de recréer vos chambres d’ado des années 2000 (et c’est flippant)

Image :

© Midjourney

avatar

Par Donnia Ghezlane-Lala

Publié le

Un Slender Man au pantalon rose, des mains coupées, une poupée horrifique, des pieds de pince de homard, et un IA qui ne connaît pas Billy Crawford… Globalement, c’est réussi.

Vous avez aimé notre article sur cette fausse image d’une ado dans sa chambre, alors on s’est demandé ce que ça donnerait si on avait, nous-mêmes, recours à l’intelligence artificielle créative Midjourney pour générer vos chambres d’ado des années 2000.

À voir aussi sur Konbini

Notre expérience s’est déroulée sans encombre sur le Discord de Midjourney : tout était très facile, très rapide et très gratuit. On a commencé à taper un prompt descriptif assez large qui imaginait la chambre qu’on souhaitait inventer : une chambre des années 2000, avec un peu de bordel, des vinyles, une ado devant un ordinateur et des posters de Britney Spears, Lorie et Billy Crawford sur les murs.

© Midjourney

L’échec fut cuisant : l’IA ne connaît apparemment ni Billy Crawford, ni Lorie, ni Britney Spears, et on a pris ça comme un manque évident de culture générale. De plus, la machine n’a pas compris qu’il fallait représenter une adolescente dans l’image attendue, et a préféré la dépeindre à travers ses posters. Tant pis, on précisera mieux pour le deuxième tour.

Deuxième essai : on reformule un peu mieux notre prompt en disant qu’on veut voir une ado dans une chambre dans le style des années 2000, avec des livres, du bordel, des vinyles, des posters. On abandonne l’idée de faire figurer nos stars préférées car c’est tout simplement vain. L’IA n’a aucune culture digne de ce nom.

Et ça marche. Même s’il n’y a pas Harry Styles au mur.

© Midjourney

On opère quelques variations en demandant des images d’adolescent, cette fois-ci, de chambre de gothique, de chambre rose avec des lampions… Les IA ont de sacrés biais racistes, donc évidemment, si on ne précise pas “ado noire” ou “ado asiatique” pour diversifier nos profils, elles ne génèrent automatiquement que des personnes blanches pour le mot “ado”.

À chaque fois, les posters présentent une déclinaison de notre protagoniste, et c’est assez cringe : qui placarde des photos de soi-même sur ses murs ? Il semblerait que nos ados virtuel·le·s soient un peu narcissiques…

© Midjourney

Outre ces remarques assez globales, passons au détail. Une fois sur deux, nos personnages n’ont pas de mains, ou les dissimulent étrangement dans le pli d’un pantalon, d’un gilet, ou derrière un ordinateur. En parlant d’ordinateur, Apple semble être la marque de référence, avec un logo twisté.

Sur certaines images, on peut observer des choses vraiment étranges accrochées aux murs, comme cette tête de poupée décapitée, ou ce tissu mauve, juste à côté. Bon, ce n’est pas bien méchant : on est torturé·e·s et mystérieux·ses quand on est ado…

© Midjourney

Dans une autre image, une adolescente pose de manière flippante contre un mur : ses jambes sont longues, ses bras aussi longs, son visage effacé. Ça donne une esthétique très Slender Man en pantalon rose, quand même. L’ado gothique a des doigts assez tordus mais le pire, le pire… ce sont les pieds en forme de pinces de homard de cette adolescente, posée par terre, avec son ordinateur.

© Midjourney

Bon, on ne sait pas comment finir notre article, à part en disant que ça nous a bien fait marrer d’imaginer des intérieurs et de se replonger dans nos décorations d’ado – qu’elles soient réussies ou non. Vous pouvez aller à la chasse aux détails effrayants, maintenant.

© Midjourney

© Midjourney

© Midjourney

© Midjourney

© Midjourney

© Midjourney

© Midjourney