AccueilPop culture

On a sélectionné pour vous les 6 séries à ne pas rater en mars 2023

On a sélectionné pour vous les 6 séries à ne pas rater en mars 2023

Image :

© Amazon Prime Video/Paramount+/Apple TV+

avatar

Par Adrien Delage

Publié le

Chaque mois, Konbini sélectionne pour vous la crème de la crème côté séries !

À voir aussi sur Konbini

#1. Daisy Jones and the Six

Depuis Vinyl produite par Martin Scorsese et Mick Jagger ou encore Roadies, qui suivait les techniciens chargés de suivre un groupe pendant une tournée, les séries sur le rock ont disparu du petit écran. En mars, Amazon tentera sa chance avec Daisy Jones and the Six, une fiction adaptée du roman éponyme de Taylor Jenkins Reid. La série se présente comme un mockumentaire sur un groupe de rock fictif de Los Angeles qui s’apprête à exploser dans les années 1970. Si le succès est au rendez-vous et que la troupe atteint rapidement une notoriété exceptionnelle du calibre des Beatles ou des Rolling Stones, tout va s’effondrer du jour au lendemain pour des raisons mystérieuses.

Le récit de Daisy Jones and the Six s’inspire en grande partie de la carrière de Fleetwood Mac, un groupe de pop rock britannique, connu pour son ascension fulgurante (plus de 40 millions d’exemplaires de leur album Rumours ont été vendus dans le monde), mais aussi pour ses nombreuses dissidences internes. On retrouvera dans la série un joli casting porté par Riley Keough (The Girlfriend Experience), Sam Claflin (Peaky Blinders) ou encore le grand Timothy Olyphant (Deadwood, The Mandalorian).

Pour qui ? Les fans de rock en PLS depuis l’annulation de Vinyl.

Où et quand ? Sur Amazon Prime Video, dès le 3 mars.

#2. Swarm

Si Atlanta est morte, Donald Glover n’en a pas encore terminé avec le petit écran et c’est tant mieux pour nous. Aux côtés de la scénariste Janine Nabers (Watchmen), il proposera en mars un thriller horrifique sur les dérives du fanatisme des communautés musicales, les fameux stans. Swarm reviendra sur l’histoire de Dre, une adolescente obsédée par une star de la pop fictive (d’ailleurs vaguement inspirée de Beyoncé), dont la fanbase s’est autobaptisée The Swarm. Mais sa passion grandissante pour son idole va la consumer petit à petit, jusqu’à l’emmener vers une situation étrange voire carrément morbide.

Selon Donald Glover, la série marque la rencontre entre les univers de La Pianiste de Michael Haneke et La Valse des pantins de Martin Scorsese, un cocktail surprenant et forcément intrigant quand on connaît le talent du scénariste pour nous emmener dans des mondes absurdes. On est encore traumatisés par l’épisode “Teddy Perkins” de la saison 2 d’Atlanta, et on compte bien sur Swarm pour nous laisser tout aussi troublés.

Pour qui ? Pour les amateurs de films de genre politiques et sociaux, dans la veine du cinéma de Jordan Peele.

Où et quand ? Sur Amazon Prime Video, dès le 10 mars.

#3. Extrapolations

Depuis le lancement de sa plateforme de streaming en novembre 2019, Apple aligne des noms de gros calibre dans ses séries. Mais on avait rarement vu un tel rassemblement de stars internationales dans une production sérielle : Meryl Streep, Kit Harington, Edward Norton, Sienna Miller, Tobey Maguire, Forest Whitaker, Matthew Rhys, Murray Bartlett, Daveed Diggs, mais aussi nos frenchies Tahar Rahim et Marion Cotillard et le musicien Ben Harper seront à l’affiche de la série Extrapolations. Une anthologie dramatique signée par le réalisateur Scott Z. Burns, le scénariste fétiche de Steven Soderbergh (The Informant!, Contagion, Effets secondaires, The Laundromat : L’Affaire des Panama Papers).

Le pitch d’Extrapolations est assez obscur mais traitera clairement en sous-texte des dégradations climatiques et environnementales urgentes, comme un Black Mirror version écolo. La série se déroulera dans un futur proche où les effets du réchauffement climatique ont complètement bouleversé le quotidien de l’humanité. À travers différent·e·s histoires, lieux et points de vue, le récit explorera les conséquences de ce désastre écologique sur des thèmes comme l’amour, le monde du travail, la foi et la famille.

Pour qui ? Les activistes écolos et surtout leurs détracteurs, histoire de s’apercevoir que la réalité a peut-être déjà dépassé la fiction.

Où et quand ? Sur Apple TV+, dès le 17 mars.

#4. Air Cocaïne

© Canal+

Air Cocaine, c’est le nom d’une affaire qui pourrait clairement apparaître dans les histoires folles de Squeezie. La nouvelle série documentaire de Canal+, réalisée par Thomas Dandois et Stéphane Rybojad, revient sur une affaire judiciaire de longue haleine qui a commencé en 2013. Le 19 mars, un avion privé français est interpellé en République dominicaine. À son bord, deux pilotes, deux passagers et une trentaine de valises qui contiennent près de 700 kilogrammes de cocaïne. Une bataille judiciaire commence, qui durera jusqu’en novembre 2022.

Pour qui ? Les amateurs et amatrices de true crime à la sauce Narcos.

Où et quand ? Sur Canal+ et MyCanal, dès le 22 mars.

#5. Rabbit Hole

En mars, Kiefer Sutherland, éternel Jack Bauer de 24 heures chrono, sera de retour sur le petit écran avec la série Rabbit Hole. Il ne s’agit pas d’une adaptation des Aventures d’Alice au pays des merveilles, mais d’un thriller d’espionnage où l’acteur canado-britannique incarne John Weir, un agent spécialisé dans l’espionnage industriel. Mais au cours d’une mission, il se retrouve piégé au cœur d’une conspiration menée par une mystérieuse et puissante entité mondiale, dévoilant son identité et l’accusant de meurtre. Désormais, John doit se battre pour sa vie et celle de la démocratie.

Évidemment, à mesure que son enquête sur l’organisation malveillante progressera, il découvrira un univers de plus en plus complexe, d’où la métaphore du trou du lapin blanc de Lewis Carroll. On retrouvera également Charles Dance (Game of Thrones) et Rob Yang (Succession) au casting de Rabbit Hole, qui veut clairement raviver la flamme nostalgique de 24 heures chrono.

Pour qui ? Les adeptes de thrillers conspirationnistes haletants, et de Jack f*cking Bauer.

Où et quand ? Sur Paramount+, dès le 26 mars.

#6. The Power

On n’arrête plus Amazon qui multiplie les grosses sorties séries en mars. Pour terminer le mois, on vous propose de jeter un œil à The Power, adaptée du roman éponyme de Naomi Alderman, dans un récit à la croisée de The Umbrella Academy et Misfits. Du jour au lendemain, les adolescentes du monde entier se découvrent la capacité de contrôler l’électricité, un pouvoir héréditaire, inné et uniquement réservé aux femmes. Certaines s’en servent pour faire le bien, tandis que d’autres l’utilisent à des fins machiavéliques.

Cette dystopie pourra compter sur la présence de la brillante Toni Collette (Unbelievable, The Staircase) en tête d’affiche, dans une série de super-héros qui fera la part belle aux femmes. On tient peut-être là la réponse féminine à The Boys.

Pour qui ? Les électricien·ne·s en herbe qui ont toujours rêvé de devenir Tornade ou Electro.

Où et quand ? Sur Amazon Prime Video, dès le 31 mars.