AccueilSports

C’est quoi cette règle du “hors-jeu semi-automatique” que vont mettre en place l’UEFA et la FIFA ?

Publié le

par Konbini avec AFP

Un outil censé faciliter la détection du hors-jeu et réduire le temps de décision, qui sera mis en place lors de la Coupe du monde, mais aussi en Ligue des champions.

C’est quoi cette règle du “hors-jeu semi-automatique” que vont mettre en place l’UEFA et la FIFA ?

© Jean-Christophe Verhaegen / AFP

Un “hors-jeu semi-automatique”, mais qu’est-ce que c’est, encore ? L’UEFA a annoncé mercredi que cet outil destiné à accélérer et fiabiliser les décisions arbitrales serait utilisé lors de la Supercoupe d’Europe le 10 août et lors de la prochaine phase de groupes de la Ligue des champions.

8,3 millions de données par match

L’UEFA emboîte ainsi le pas à la FIFA, qui avait décidé début juillet de mettre en pratique cette technologie lors du Mondial au Qatar (21 novembre-18 décembre). Celle-ci permettra d’établir à tout moment la position des joueurs et du ballon, facilitant la détection des hors-jeu sans toutefois remplacer l’appréciation des arbitres.

Comment ça marche ? Douze caméras indiquant la position des joueurs sur le terrain, vingt-neuf points de détection sur les membres des joueurs, et cinquante données collectées par seconde, soit 8,3 millions de données par match, avait précisé l’ancien arbitre star Pierluigi Collina, président de la Commission des arbitres de la FIFA, lors de la 136e assemblée générale annuelle de l’Ifab, garant des lois du football, en juin dernier.

“Réduire le temps pour prendre une décision”

“Le hors-jeu ne serait plus déterminé par la VAR, mais par la technologie basée sur les données récoltées”, détaillait l’Italien. La FIFA indique sur son site internet que ces données seront ensuite “transmises à l’assistant en charge des décisions concernant les hors-jeu”, qui effectuera une recommandation auprès de la VAR et de l’arbitre sur le terrain. Le tout en un rien de temps.

“Il est important que les assistants vidéo prennent une décision précise, mais nous sommes conscients que nous devons réduire le temps pour y parvenir”, avait déjà expliqué Collina lors de la Coupe du monde des clubs à Abu Dhabi en février dernier, où cette technologie basée sur l’intelligence artificielle a été expérimentée.

“Le système est prêt”

Afin de permettre au public de mieux comprendre les décisions arbitrales, des animations 3D seraient ensuite diffusées sur les écrans du stade.

Du côté de l’UEFA, on estime que “ce système innovant permettra aux équipes VAR de déterminer les situations de hors-jeu rapidement et avec plus de précision, améliorant ainsi le déroulement du jeu et la cohérence des décisions”, a déclaré Roberto Rosetti, le patron des arbitres de l’instance européenne. “Le système est prêt à être utilisé dans les matches officiels et mis en œuvre sur chaque site de la Ligue des champions”, a-t-il confirmé.

À voir aussi sur Konbini :