AccueilSports

Emmanuel Macron aimerait un (nouveau) match amical France-Algérie, “pour conjurer le passé”

Publié le

par Konbini avec AFP

Depuis la rencontre amicale du 6 octobre 2001 au Stade de France, interrompu après un envahissement de terrain, les deux nations ne sont plus jamais affrontées.

Emmanuel Macron aimerait un (nouveau) match amical France-Algérie, “pour conjurer le passé”

Y aura-t-il une nouvelle rencontre entre les Bleus et les Fennecs ? Le président français, Emmanuel Macron, a estimé vendredi à Alger qu’un match amical de football entre les équipes de France et d’Algérie “serait une bonne chose pour conjurer le passé”, ajoutant que le sport, comme la culture, “sont des terrains où nous devons être ensemble”. Il était interrogé par des journalistes sur l’opportunité d’une nouvelle rencontre entre les deux sélections, plus de 20 ans après le match amical du 6 octobre 2001 qui s’était achevé prématurément par un envahissement du terrain du Stade de France par des supporters algériens à un quart d’heure de la fin.

“S’affronter amicalement”

“On va en parler avec évidemment le président [Abdelmadjid Tebboune, ndlr] et ses équipes, ce n’est pas à moi de me prononcer, et puis ça dépendra aussi du hasard des compétitions à venir, pour certaines, je nous le souhaite”, a-t-il précisé, à l’issue d’une longue visite au cimetière européen de Saint-Eugène, dans la banlieue d’Alger, au deuxième jour de sa visite en Algérie.

“Je pense que le sport doit réconcilier, donc c’est pour ça que demain [samedi, ndlr], à Oran, je serai avec nos sportifs en prévision des JO” de 2024 organisés à Paris, a-t-il ajouté. “La culture, comme je l’évoquais hier dans la conférence de presse, et le sport, ce sont des terrains où nous devons être ensemble, alors parfois, on peut s’affronter, mais on s’affronte amicalement”, a insisté M. Macron.

“J’ai tellement envie”

Le souvenir du match du 6 octobre 2001 a longtemps empêché la tenue d’un nouveau France-Algérie, un projet plusieurs fois évoqué mais jamais réalisé. “On a l’impression que la France ne pourra jamais rencontrer l’Algérie, mais moi, j’ai tellement envie. Ce sont les deux seuls pays, pratiquement, qui ne peuvent pas se rencontrer, alors qu’il y a un attachement”, soulignait ainsi en 2019, auprès de l’AFP, le président de la Fédération française de football Noël Le Graët.

Le 6 octobre 2001, dans un Stade de France bondé, des sifflets avaient retenti dès l’annonce des joueurs, puis lors de l’hymne français. À la 76e minute, des centaines de supporters de l’Algérie avaient envahi la pelouse alors que leur équipe était largement dominée 4 buts à 1 par les Bleus, causant la suspension puis l’arrêt du match.

À voir aussi sur Konbini :