AccueilLifestyle

L’incroyable histoire du vol de sac qui a fait capoter le mercato des Girondins de Bordeaux

L’incroyable histoire du vol de sac qui a fait capoter le mercato des Girondins de Bordeaux

Par Konbini avec AFP

Publié le

Image :

© Thibaud MORITZ / AFP

Et le scénario le plus WTF du mercato d’hiver revient aux Girondins de Bordeaux.

Ce n’est pas le scénario de la prochaine comédie française à sortir en salle, mais la vraie mésaventure arrivée aux Girondins de Bordeaux. Mardi, ils sont passés à côté d’un renfort attendu dans le secteur offensif car leur directeur sportif Admar Lopes s’est fait voler ses papiers juste avant de prendre l’avion pour boucler le transfert, a-t-on appris de source proche du club.

À voir aussi sur Konbini

Sale soirée pour les Girondins ! Après la défaite frustrante sur leur pelouse contre le Havre (1-2), les reléguant à dix points du leader normand, la recrue espérée pour pallier le départ de l’attaquant hondurien Alberth Elis, prêté à Brest, ne viendra pas.

Un accord avait pourtant été trouvé en fin de mercato avec le club du jeune attaquant attendu évoluant à l’étranger – dont le nom n’a pas fuité –, à condition que le transfert se conclue de visu. Mais au moment d’embarquer pour rejoindre le pays du club vendeur, le directeur sportif bordelais Admar Lopes s’est fait voler son sac contenant ses papiers personnels et un ordinateur.

Faute de papiers d’identité, le Portugais n’a pu embarquer et le transfert est tombé à l’eau. Lors de ce mercato, Bordeaux s’est donc séparé d’Alberth Elis et n’a recruté qu’un joueur, l’attaquant international U20 roumain Alexi Pitu, entré en jeu lors du dernier quart d’heure face au Havre.