AccueilSports

Un club anglais rebaptise une tribune d’après une tristement célèbre tueuse en série

Publié le

par Konbini

En fusionnant les noms d’un sponsor du club et de la tribune West, cela a donné le nom d’une tueuse en série qui a sévi dans les années 1970 et 1980.

Un club anglais rebaptise une tribune d’après une tristement célèbre tueuse en série

© Charlie / Unsplash

La tuile ! Sans le faire exprès, le club de Southend United (D5 anglaise) a commis une grosse bourde en renommant une de ses tribunes d’après une tristement célèbre tueuse en série au Royaume-Uni. Dans le cadre d’un partenariat avec l’agence immobilière Gilbert & Rose, les deux parties ont convenu de rebaptiser la tribune ouest du stade Roots Hall en Gilbert & Rose West Stand.

Pour nous, Français, a priori rien de problématique. Sauf que, chez nos voisins d’outre-Manche, le patronyme Rose West est associé à celle qui a commis, avec son mari Fred West, dix meurtres de jeunes filles dans les années 1970 et 1980. Arrêtée en 1994 et jugée coupable en 1995, elle purge actuellement une peine de perpétuité.

La faute à un service commercial trop jeune

Face à la polémique et aux critiques adressées par les supporters, le club de Southend a dans un premier temps refusé de changer le nom de sa tribune, avant de revenir sur ses positions. À TalkSport ce jeudi, son président Ron Martin s’est dit “gêné” par la situation et a annoncé le changement d’appellation. “J’ai discuté avec Tom Lawrence, le PDG du club, et nous allons bien changer le nom de la tribune”, qui sera rebaptisée en “The West Stand sponsored by Gilbert and Rose”.

Pour expliquer cette malencontreuse erreur, Ron Martin blâme la jeunesse d’une partie de ses équipes. “Je pense que les employés du service commercial n’étaient pas nés au moment de la tragédie, et j’imagine que c’est pour ça que ça s’est produit”, avance-t-il. Toujours sur l’âge, il poursuit : “Pour être honnête, la décision aurait dû revenir à des personnes plus expérimentées, ça n’a pas été le cas.”

À voir aussi sur Konbini :