AccueilTechno

Ce grand maître a-t-il vraiment triché aux échecs avec un plug anal ?

Publié le

par Konbini

Tout ça pour écraser Magnus Carlsen…

Ce grand maître a-t-il vraiment triché aux échecs avec un plug anal ?

© Praveen Thirumurugan/Unsplash

C’est l’histoire improbable d’un tournoi d’échecs, d’une intelligence artificielle et d’un… plug anal. Si le vainqueur de la Coupe Sinquefield de cette année, qui a eu lieu du 2 au 12 septembre dans le Missouri, n’est autre que le joueur franco-iranien Alireza Firouzja, c’est pourtant un autre participant qui attire l’attention depuis quelques jours. Pour cause : il aurait triché face à Magnus Carlsen… grâce à un plug anal connecté.

Ce joueur aux tactiques de jeu barrées, c’est Hans Niemann, un Américain de 19 ans sacré 6e meilleur joueur junior ce mois-ci par la FIDE (Fédération internationale des échecs). Le deuxième jour de la Coupe, il a réussi à battre le célébrissime grand maître international et numéro 1 mondial Magnus Carlsen. Une victoire surprenante, qui a évidemment fait réagir au sein de la communauté des échecs. À commencer par Carlsen lui-même, comme rapporté par Vice :

Chargement du twitt...

“Je me suis retiré du tournoi”, écrit le champion. “J’ai toujours aimé jouer au club d’échecs de Saint-Louis, et j’espère revenir plus tard.” Le tout accompagné d’une vidéo dans laquelle l’entraîneur de foot Mourinho déclare préférer “ne pas parler”. “Si je parle, je suis en grand danger. En grand danger. Et je n’ai pas envie d’être en grand danger.” L’hypothèse de la triche est lancée.

Et quand on parle de triche aux échecs, on ne tarit pas d’imagination. Des stratagèmes tous plus improbables les uns que les autres ont déjà été débusqués. Comme le rappelle le Rolling Stone, il existerait un système qui permet de relier un mini-ordinateur à une semelle de chaussure qui, en vibrant, indique les meilleurs coups à jouer.

Alors, si cette théorie de la triche est vérifiée, par quel procédé Niemann aurait-il réussi à battre son adversaire ? Un smartphone utilisé pendant la pause pipi ? Un chewing-gum renfermant un dispositif de communication d’espionnage ? Une puce électronique dans une prothèse dentaire ?

Bien mieux. En liant l’utile à l’agréable, comme l’imagine un certain F10EX sur le r/chess de Reddit : “des plugs anaux”… Ce sur quoi rebondit aussitôt un certain XiTro, s’amusant à inventer une fanfiction si palpitante qu’elle mettrait tout Wattpad à terre :

“Magnus triche. Il a toujours eu des plugs anaux dans les fesses, peut-être depuis ces dix dernières années.” Avant d’imaginer que ce supercalculateur anal aurait été dérobé et utilisé par Hans Niemann. “Alors que tout le monde a cru que son tweet accusait Hans de tricher, en réalité, Magnus trichait aussi mais ne peut révéler aucune preuve puisqu’il est aussi en ‘grand danger'”, imagine-t-il. “Affaire résolue.”

Alors, cette rumeur est-elle vérifiée ? Non, évidemment. Mais c’était sans compter le succès de cette dernière, puisqu’elle a été relayée sur Reddit et Twitter. Et qui mieux qu’Elon Musk himself pour partager une telle histoire ? Personne. Le multimilliardaire a relayé, dans un tweet désormais supprimé, une vidéo dans laquelle un influenceur mentionnait cette fameuse et sombre histoire de plug anal. Le tout surmonté d’une citation de Schopenhauer, histoire de rester pertinent.

Le 6 septembre, Niemann s’est exprimée sur la rumeur lors d’une interview vidéo menée par Alejandro Ramírez. Et s’il avoue avoir triché par le passé, il nie toute utilisation d’un quelconque sextoy supercalculateur lors de cette compétition :

“Je peux venir au jeu, je peux me déshabiller complètement, vous pouvez faire toutes les vérifications que vous voulez sur moi si vous voulez, je m’en fiche parce que je sais que je suis réglo. S’ils veulent me mettre tout nu, je le ferai, je m’en fiche, parce que je sais que je suis réglo et je veux me soumettre aux règles. Vous pouvez me faire jouer dans un placard fermé, avec zéro transmission électronique, je m’en fiche, vous pouvez dire tout ce que vous voulez.”

Les mauvaises langues peuvent aller se rhabiller.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur Konbini :