AccueilTechno

Pourquoi les joueurs d’Animal Crossing sont les pires personnes sur Terre

Publié le

par François Faribeault

Franchement, ne côtoyez jamais ces gens.

Pourquoi les joueurs d’Animal Crossing sont les pires personnes sur Terre

Qu’on se le dise tous une bonne fois pour toutes, Animal Crossing: New Horizons fut le jeu vidéo du confinement. Il a permis à de nombreuses et nombreux néophytes d’entrer dans le monde du jeu vidéo et même des gamers affûtés se sont fait plaisir en s’occupant de leurs petites îles trop mignonnes. Mais avec du recul, j’ai remarqué qu’en réalité, les joueurs d’Animal Crossing étaient des êtres profondément mauvais et corrompus, possédant une morale très légère et bancale. Voici quelques arguments qui devraient te convaincre de cramer ta cartouche.

Les joueurs d’Animal Crossing sont des banquiers de droite

Pour rappel quand même, lorsque tu souhaites agrandir ta maison, il te faut contracter un prêt auprès de Tom Nook, que tu dois par la suite rembourser tout le reste de ta game en travaillant. Alors que tous les autres jeux vidéo du monde te proposent de découvrir un monde ouvert, de te battre contre d’incroyables ennemis, d’empiler des briques pour former des lignes et vivre des émotions fortes dans des scénarios aboutis, Animal Crossing te lance ni plus ni moins dans le jeu le plus capitaliste qui soit. Qui peut accepter un tel principe à part les gens dont le cerveau a complètement été lavé par le monde des banquiers ?

Les joueurs d’Animal Crossing sont des personnes sans cœur

L’un des attraits du jeu est de pouvoir créer un village, où nombre d’habitants viennent garnir ta jolie petite île. OK, c’est super, tout le monde est heureux avec ses tentes de hippies et ses bouquets de fleurs. Cependant, s’il est possible d’accueillir de nouveaux habitants, il est aussi possible d’en virer. C’est là que ça devient sale et que la véritable personnalité des joueurs se révèle. Le premier moyen de virer un habitant est de le ghoster. Tu ne lui adresses plus un mot, tu l’ignores et, du coup, le pauvre villageois esseulé demande à partir de lui-même, bien triste de ne plus avoir d’amis. L’autre solution est de lui offrir des déchets, de le pousser ou de lui donner des coups de filets, ce qui clairement un move de bully et je trouve ça totalement affreux et inhumain. C’est un fait : les joueurs d’Animal Crossing adorent humilier leurs voisins.

Les joueurs d’Animal Crossing sont superficiels

Autre principe du jeu, c’est d’inviter tes vrais amis joueurs (perso, je n’en ai pas, donc je n’ai pas pu tester) afin qu’ils puissent visiter ton île et te dire à quel point elle est belle. Résultat, les joueurs n’ont qu’une seule envie : posséder l’île la plus parfaite possible afin de récolter un maximum de commentaires positifs. Le jeu devient alors une course à la chirurgie esthétique insulaire et ce mouvement devient partie intégrante de la personnalité du joueur. Un monde de joueurs d’Animal Crossing est un monde de faux-semblants où le fake règne aux côtés de l’ignorance.

Les joueurs d’Animal Crossing sont contre l’écologie

Au début du jeu, on te demande quand même clairement “Quelle île as-tu envie de piller jusqu’à ce qu’il ne reste plus trace de vie ?” (ce n’est pas la réplique exacte, mais c’est tout comme). Par la suite, c’est un enchaînement de scarification de la faune et la flore de l’île. Tu te mets à vider les arbres de tout insecte, tu captures tout poisson nageant tranquillement et tu rases toute végétation potentiellement utilisable. Tout ça pour quoi ? Pour développer ta petite civilisation virtuelle et éphémère ? Pour continuer de te propager telle une vermine vantant les mérites d’une société industrielle vouée à l’autodestruction ? C’est très décevant, on espérait mieux d’une espèce intelligente.

Les joueurs d’Animal Crossing sont des gros crados

Je terminerai là-dessus, mais j’ai côtoyé des joueurs et joueuses et, franchement, ils sont bien dégueu. Déjà, ils laissent pousser leurs ongles de pieds et s’amusent à te caresser le mollet avec leurs ongles longs… Beurk. De plus, ils passent leur temps à toucher les barres de métro avant de tremper leurs doigts moites dans le beurre pour ensuite te faire deviner s’il est salé ou doux. Le pire, c’est qu’ils adorent manger du pain dans leur lit et s’endormir sur les multiples miettes qui traînent sur leur drap et oreiller. Je ne sais pas quel est leur délire, mais pour 95 % des joueurs, c’est comme ça.

Voilà, maintenant tu as une petite idée de la véritable identité de ton amie, ton mec ou ta sœur. Mon conseil, c’est de t’éloigner très vite de ce genre de personnes pour te mettre à jouer à Goat Simulator.


Si, toi aussi, Animal Crossing a fait de toi une personne exécrable, viens te plaindre à hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur Konbini :