AccueilFood

Comment mangent (et cuisinent) les élèves dans le château de la Star Academy ?

Publié le

par Robin Panfili

Les journées des candidats de la Star Academy sont bien chargées, alors comment font-ils pour se nourrir au quotidien ? On a mené l’enquête.

Comment mangent (et cuisinent) les élèves dans le château de la Star Academy ?

© TF1

Le succès du retour réussi de la Star Academy à la télévision, près de vingt ans après la diffusion de la dernière saison, tient à peu de chose. Un peu de nostalgie, beaucoup de curiosité et une réactivation très maîtrisée des codes historiques du programme – le coup de téléphone d’une minute, la vie en isolement total du monde extérieur, le prime hebdomadaire… Le succès de l’émission tient aussi aux moments de vie simples, un peu quelconques, documentés par les quotidiennes et le direct qui permet de suivre l’intégralité de la journée des candidats depuis son canapé.

Devant l’une de ces quotidiennes, une question nous est venue. Comment les candidats s’organisent-ils pour manger et cuisiner, au milieu de leurs journées bien remplies ? Mettent-ils la main à la pâte ou bénéficient-ils d’un chef privé dans le château ? On a mené l’enquête auprès des principaux concernés : Paola, Carla Julien et Stan.

© TF1

“Des pâtes, des quiches, des salades…”

À voir aussi sur Konbini

“Le midi et pour les sorties de prime, c’est toujours prêt pour nous”, nous confiait Paola, juste après son élimination. “À midi, on ne fait pas à manger, mais le soir, on cuisine”, confirme Carla. “Soit chacun fait son truc, soit, souvent, on fait à manger pour tout le monde. Mais pas des trucs fous, des pâtes, des quiches, des salades, par exemple.”

“Les placards sont pleins pour les petits dej’, mais le soir, on cuisine un peu”, ajoute Paola. “On prépare une liste de courses le dimanche pour avoir les ingrédients qu’on veut. Franchement, on fait rarement de grands plats pour tout le monde, chacun bricole sa petite cuisine. Stan et Tiana cuisinent pas mal du tout, mais on a manqué de temps pour tous montrer nos talents culinaires.”

Reste une petite liberté du quotidien qui permet aux candidats de s’accorder quelques plaisirs coupables, à l’image de la légendaire “crêpes party” qui a opposé Julien et Tiana sur l’utilisation du beurre ou de l’huile d’olive pour la cuisson des crêpes. Un débat fondamental qui s’est conclu sur un magnifique retournage de crêpe par la cadette de l’aventure.

© TF1

“Influenceur culinaire du château”

Parmi les candidats, Stan est probablement celui qui prenait le plus de plaisir à cuisiner. Il faut dire qu’il en connaît un rayon. Ce savoir-faire du quotidien lui a même valu le surnom “d’influenceur culinaire du château” par les élèves et les équipes de production. “J’aime bien cuisiner, ouais, j’ai pas mal de fois préparé le repas pour tout le monde”, reconnaît-il. “Moi, je me faisais à manger du riz, donc c’était pas fou, mais la personne qui cuisinait le mieux, c’était Stan. Il se démenait pour faire des petits plats, c’était vraiment le cuistot de la bande”, confirme Julien.

“Je fais des trucs simples, comme des gratins de pâtes, des cheese naan, ou des curry de poulet. J’aime bien passer en cuisine quand j’ai le temps pour faire plaisir aux gens que je reçois.” Et s’il maîtrise effectivement de nombreuses recettes, on se souviendra surtout de ses “cheese naan express” dont il a accepté de révéler le secret à quelques-uns de ses camarades.

© TF1

La question de l’alimentation au quotidien dans le château n’en reste pas moins un sujet primordial. Lors de la venue de Kendji Girac au château, la candidate Léa s’était confiée sur ses difficultés à suivre une alimentation équilibrée et saine. “J’ai dû prendre neuf kilos, même la styliste l’a dit”, a-t-elle confié. Chris avait alors enchaîné : “En fait, tu ne manges pas, tu grignotes.” “Comme on n’a pas notre famille, on manque d’émotions, de proches, de sincérité réelle”, ajoutait Léa. “Tout ça, c’est génial, mais des fois, t’as besoin d’appeler ta mère […]. Mais tu ne peux pas faire ça, du coup, tu n’évacues pas, et tu prends tout [ce qu’il y a à manger].”

À l’époque, d’autres élèves avaient enduré les mêmes difficultés. Jenifer avait confié à RTL que lors de la toute première édition de la Star Academy, elle avait, elle aussi, du mal à ne pas s’empêcher de grignoter. “Je restais souvent en pyjama à manger des tartines de pâte à tartiner.”