AccueilPop culture

Des scripts de Friends, jetés à la poubelle il y a 25 ans, s’envolent aux enchères pour 25 000 euros

Incroyable

Des scripts de Friends, jetés à la poubelle il y a 25 ans, s’envolent aux enchères pour 25 000 euros

Image :

© NBC

avatar

Par Delphine Rivet

Publié le , modifié le

Il s’agit du scénario du double épisode cultissime "Celui qui se marie".

À l’hôtel des ventes de la compagnie Hanson Ross, au nord de Londres, on n’en revient toujours pas. Les commissaires-priseurs se disent “sidérés” par l’engouement qu’a suscité la vente de scripts du final de la saison 4 de Friends. Et pour cause, le précieux scénario du double épisode “Celui qui se marie” est parti aux enchères ce vendredi 12 janvier à plus de 25 000 euros.

À voir aussi sur Konbini

Avec une estimation initiale d’à peine 930 euros (800 livres sterling), ce sont pas moins de 219 personnes du monde entier qui ont fait monter les enchères. Il faut dire que les scripts en question ont une histoire peu commune car en plus d’être l’un des vestiges d’un épisode cultissime de Friends — celui où nos protagonistes se rendent à Londres pour le mariage de Ross et où ce dernier prononce le nom de Rachel au lieu de celui de sa fiancée — il est aussi un rescapé.

© Hanson Ross

Sauvé des poubelles

Ce double épisode était tourné à Londres, aux Fountain Studios de Wembley en 1998. Comme pour chaque moment très spécial de la série, la production craignait beaucoup les fuites et les scénarios devaient ainsi être détruits une fois l’épisode dans la boîte. Mais une employée, souhaitant garder l’anonymat, qui passait par là en retrouve un exemplaire dans une poubelle.

Elle l’a donc sauvé de son destin funeste en se demandant tout de même à qui il avait pu appartenir. Le temps passe et elle oublie jusqu’à l’existence de ce diamant brut qui a dormi sagement, durant 25 ans, dans un carton au milieu d’autres papiers, dans un tiroir de sa table de nuit.

C’est en rangeant en vue d’un déménagement qu’elle est retombée dessus et a eu une épiphanie : bien que l’ex-employée sexagénaire ne soit, de son propre aveu, pas une grande fan de l’humour américain, elle a estimé que ces scripts “méritaient de revenir à un ou une super fan de Friends. L’identité de l’acheteur ou de l’acheteuse de ce script d’une valeur de 25 000 euros n’a pas été dévoilée.